Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: ❄❄ RAPPORT ESSAIS LONG TERME 2019 - Polaris 850 Indy XC ❄❄

  1. #1
    Administrateur Avatar de JoAnn Winter
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Siège Social Winter Industries
    Messages
    16 012

    Exclamation ❄❄ RAPPORT ESSAIS LONG TERME 2019 - Polaris 850 Indy XC ❄❄


    12e saison des essais long terme - Collaboration Pro Performance et Polaris Snowmobiles!



    Pic1.jpg

    Bien que la neige soit arrivée tôt, la période des Fêtes a été difficile puisque presque toutes les régions qui avaient reçu de la neige, ont vu cette belle matière disparaître. C’est donc un début de saison tardif pour moi avec l’arrivée de la motoneige début décembre et peu de sorties avant le 1er janvier.

    C’est finalement le 4 mai que la dernière sortie a été effectuée. Bien que l’idée de sortir la fin de semaine du 11 mai m’ait passée par la tête, la météo des jours précédents m’a convaincue que la saison était terminée pour un total de 10 500 km.


    Les principaux secteurs visités cet hiver : Chaudière-Appalaches, Centre-du-Québec, Bas-St-Laurent, Témiscouata, Gaspésie, Portneuf, Charlevoix et le Maine.


    Comme il s’agit de la première version du 850 Patriot, je me permets plusieurs comparaisons avec le 800cc.


    CONSOMMATION D'ESSENCE : 1 895 litres ont été nécessaires pour parcourir les 10 500 km. Soit une moyenne de 18 litres / 100 km. Cette consommation est légèrement plus élevée que celle du 800cc qui était l’an passé de 17,3 litres / 100 km.

    La meilleure performance a été réalisée en condition de sentiers glacés avec 13,8 litres / 100 km (comparativement à 14,3 litres / 100 km avec le 800cc).

    La consommation augmente particulièrement lors que la température extérieure est élevée. Le pire résultat a été de 25,3 litres / 100 km. Si on veut comparer cet aspect avec le 800cc au lendemain d’une tempête en sentier enneigé 21,6 litres / 100 km. Le 850 Patriot est définitivement plus gourmand surtout lorsque la température est plus élevée.


    AUTONOMIE D'ESSENCE : réservoir de 45 litres nous permettant de profiter d'une autonomie de +/- 215km. Très apprécié pour les longues randonnées et les voyages. À certaines occasions, l’autonomie peut aller jusqu’à +/- 300 km quand les conditions sont optimales.


    JAUGE À ESSENCE : plus précise à court terme que par le passé. Après environ 30-35 km on commence à voir la variation. L'affichage est facile à lire et très convivial. Assez gros pour être consulté lorsque la motoneige est en mouvement.


    CONSOMMATION D'HUILE : 46,45 litres consommés soit un ratio de 41:1 (comparativement à 36,7 litres au cours de la saison 2018 pour 10 200 km).
    L'huile utilisée durant toute la saison est la VES Gold de Polaris.


    AUTONOMIE D'HUILE : réservoir de 3,6 litres.


    JAUGE À L'HUILE : l'indicateur affiche le niveau bas lorsque la quantité restante est au-dessus de 1 litre. L'affichage répétitif qui était dérangeant sur le cadran PIDD (je l’ai mentionné dans le passé) a été modifié pour faire place à un indicateur beaucoup plus discret. Il allume et éteint lorsqu’il reste environ 1 litre et demeure allumé lorsque la quantité est très basse.


    MOTEUR : le son et la puissance sont légèrement différents du 800cc. La puissance est constante et linéaire sans point mort. On peut sentir que la reprise est supérieure d’accélération, surtout au-delà de 100 km/h.


    RÉVOLUTION MOTEUR : le maximum atteint 8350 RPM (déjà atteint 8500 tours/minute avec le 800cc). La révolution se maintient presque toujours entre 8150 et 8250 (en comparaison avec les 800cc qui était entre 8200 et 8400 tours/minute). Au ralenti elle se maintient généralement aux entours de 1900 selon la température et l'altitude. Ce résultat est similaire au 800cc.


    TEMPÉRATURE MOTEUR : semblable aussi au 800cc. En sentier enneigé à une température hivernale acceptable, elle se maintient entre 97 et 104 degrés Fahrenheit. Et malgré l'utilisation en sentiers glacés, elle reste toujours sous la température moteur des motoneiges des autres fabricants. Un gros avantage lors de randonnée suivant une période de pluie.


    DÉMARRAGE : le démarrage est facile et sans hésitation et ce, peu importe la température.


    MARCHE ARRIÈRE : tel que souligné dans les rapports des années précédentes, l'ajout d'un dispositif sonore serait souhaitable et plus sécuritaire. Par précaution on doit toujours s'assurer que le "R" s'affiche bien sur le cadran avant d'activer l'accélérateur et à l'inverse valider que le "R" ne s'affiche plus avant de repartir.


    MANETTE D'ACCÉLÉRATION : très souple pour une motorisation de 850cc. N'occasionne aucun inconfort ou douleur même lors de randonnées de 400 km et plus ou voyage de plusieurs jours.


    COURROIE : changée à 8 500 km contrairement aux autres années où la courroie d’origine faisait la saison complète. Notez qu’il s’agit d’une nouvelle courroie pour le 850cc.


    GLISSIÈRES : d'origine, n'ont pas été changées durant la saison.


    BOUGIES : changées à 3 600 km lors de l'entretien préventif.

    LISSES : Stud Boy Deuce Bar, très performantes, résistantes et durables. Réduisent le louvoiement.


    LOUVOIEMENT : en sentier durci, un peu plus perceptible qu’avec un pont 136’’/137’’ mais, rien de majeur et ne cause pas d’inconfort.


    PARE-BRISE BAS : bien qu'il ne procure aucune protection contre le vent, côté "look" c'est de loin mon favori. Je limite toutefois son utilisation en fonction des courtes randonnées ou température plus clémente. Le changement de pare-brise s'effectue simplement et rapidement en à peine quelques minutes.


    PARE-BRISE MOYEN : offre une meilleure protection contre le vent, cet accessoire est essentiel pour les longues randonnées ou par temps froid. Les conducteurs plus grands devraient songer à faire l'acquisition d'un pare-brise plus haut.


    SIÈGE : changé pour le siège chauffant de Polaris. Le revêtement et la forme permettent des déplacements faciles et rapides. Très apprécié par les conducteurs actifs.


    RANGEMENT : avec le tunnel conventionnel, le rangement est grandement simplifié, c’est très apprécié.


    CADRAN : "Polaris Interactive Digital Display" avec GPS intégré. Utilisation simple et conviviale. J’ai toutefois eu 3 épisodes où l’écran devenait illisible. Rien de majeur, il suffit d’éteindre la motoneige et la redémarrer.


    POIGNÉES CHAUFFANTES : sont déjà plus performantes depuis quelques années. Nous avons pu constater une autre amélioration pour 2019.


    PROTÈGES-MAINS : l’arrivée du nouveau modèle pour la saison 2020 devrait aider à augmenter la performance des poignées chauffantes qui malgré l'amélioration, demeurent toujours une petite lacune.


    CHENILLE : changée pour une Camso Ice Storm 1.5" (clous intégrés). Bien qu’elle travaille mieux dans la neige que la Ice Attak et la Ice Ripper, ses performances sur la glace sont inférieures (moins d’adhérence).


    MANIABILITÉ ET CONDUITE : la Indy XC est très maniable et agile en sentiers sinueux. Il y a longtemps que je voulais essayer ce type de pont (128’’ou 129’’). J’ai beaucoup aimé, il s’agit d’un excellent compromis pour les gens qui ne souhaitent pas un pont de 136’’ ou 137’’.


    SUSPENSION : les ajustements sont faciles et rapides à utiliser. Lorsque les conditions se détériorent, quelques secondes suffisent pour optimiser le comportement. Si je compare à la XCR testée l’an dernier, la Indy XC est mieux adaptée pour de longue randonnée. La suspension est demeurée assez rigide, elle ne s’est pas affaissée. Cette suspension de Polaris est la plus performante en sentier bosselé style « planche à laver ».


    POSITION DE CONDUITE : la machine offre la possibilité de bouger facilement et se lever rapidement. Même les conducteurs plus grands ont l'espace nécessaire pour les pieds et la possibilité d'opter pour diverses positions. La machine réagit facilement aux mouvements et positions de conduite.


    ÉCLAIRAGE À LED : clair et performant, très apprécié lors de randonnées nocturnes.


    INSPECTIONS DE SAISON : 1 000 km, 3 600 km et 8 000 km tension de la courroie, tension de la chenille, tension de la chaîne et changement d'huile, nettoyage et vérification des flasques d'embrayage. Les bougies ont été changées à 3 600 km lors de l'inspection.


    BRIS : aucun.


    À TITRE PRÉVENTIF : remplacement de 2 roulements à billes (roulettes de suspension) à 4 800 km. C’est une amélioration versus les années antérieures où 6 à 8 roulements ont été remplacés.

    SUGGESTION AU FABRICANT : le siège d’origine autant que le siège chauffant pourraient être plus moelleux par temps froid. Avec le siège chauffant (en position marche) on peut constater la différence après un certain moment.

    Notez que l’an dernier j’avais suggéré de pouvoir choisir une chenille pré-cramponnée avec installation en usine pour les commandes printanières. Cette demande a été répondue favorablement pour 2020.

    Pic2.jpg



    Suspension 8,5/10
    Fiabilité 9,8/10
    Économie et autonomie d’essence 7,5/10
    Confort et position de conduite 9,5/10
    Protection contre le vent 7,5/10
    Performance en sentier 10/10
    Maniabilité 10/10

    Appréciation globale 9/10


    Je tiens à remercier Pro Performance (Michel Gosselin, Martin Ratté et leur équipe) ainsi que Polaris Snowmobiles (Francis Larivière) pour la confiance témoignée aux cours des années.

    J'aurai le plaisir de collaborer à nouveau avec eux pour les essais 2020 aux commandes d'une superbe Indy XC 850 137’’. Bien hâte de pouvoir commenter cette motoneige Polaris avec un pont plus long!

    JoAnn

    ❄❄ Polaris Indy XC 850 2019 ❄❄ Essais long terme collaboration http://www.properformance.ca/

    10150
    km saison 2019 + de 195 000 km de 2003 à 2018... If WINTER only exists in my dreams, don’t wake me up :joyous:


  2. # ADS
    Agent de prévention " />
    Date d'inscription
    Depuis toujours
    Localisation
    Sécurité Ville
    Messages
    Plusieurs
    Pour ne plus voir cette publicité, SVP vous enregistrer/connecter. Merci



    Pour ne plus voir cette publicité, SVP vous enregistrer/connecter. Merci
     

  3. #2
    Membre Expert
    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    Laval et l'Ascension
    Messages
    11 147
    En tant que client potentiel d'une première Polaris (2021), ce rapport détaillé du Indy 850 à pont court est très intéressant, et celui du pont intermédiaire 137" à venir au printemps 2020 m'aidera sûrement a faire le meilleur choix possible pour mes besoins. Merci JoAnn.

Discussions similaires

  1. ❄❄ ESSAIS LONG TERME 2018 - Polaris XCR Switchback 800 ❄❄
    Par JoAnn Winter dans le forum Essais et critiques
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/06/2018, 13h23
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 11/03/2018, 12h36
  3. ❄❄ RAPPORT FINAL - Essais long terme MXZ TNT 900 ACE 2014 ❄❄
    Par JoAnn Winter dans le forum Essais et critiques
    Réponses: 26
    Dernier message: 01/04/2016, 14h39
  4. ❄❄ Rapport essais long terme 2015 - Polaris Rush Pro S 800 ❄❄
    Par JoAnn Winter dans le forum Essais et critiques
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/12/2015, 14h18
  5. ❄ Essais long terme 2015 - Polaris Rush Pro S 800 ❄
    Par JoAnn Winter dans le forum Polaris
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/12/2014, 20h10

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •