Gagne tes billets pour l'EXPO en cliquant ici

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 24

Discussion: Sentier 549 (Massif du Sud) dans Chaudières-Appalaches menacé de fermeture

  1. #1
    Membre Avatar de Jon_Snow
    Date d'inscription
    mai 2015
    Localisation
    Rimouski
    Messages
    10

    Sentier 549 (Massif du Sud) dans Chaudières-Appalaches menacé de fermeture

    https://www.lavoixdusud.com/2019/09/01/58669/

    Le Club des Etchemins a aussi publié l'info sur leur Facebook
    SUMMIT X 2015 800 ETEC (VENDU) - RENEGADE 900 ACE 2014 - EXPÉDITION LE 900 ACE 2016

  2. # ADS
    Agent de prévention " />
    Date d'inscription
    Depuis toujours
    Localisation
    Sécurité Ville
    Messages
    Plusieurs
    Pour ne plus voir cette publicité, SVP vous enregistrer/connecter. Merci



    Pour ne plus voir cette publicité, SVP vous enregistrer/connecter. Merci
     

  3. #2
    Membre Senior
    Date d'inscription
    septembre 2016
    Messages
    1 287
    Citation Envoyé par Jon_Snow Voir le message
    https://www.lavoixdusud.com/2019/09/01/58669/

    Le Club des Etchemins a aussi publié l'info sur leur Facebook
    J'ai lu ça il y a quelques jours. Je suis venu proche de faire le commentaire qui suit.

    Bon on va faire un retour en arrière. Quand ces parcs régionaux ont été instauré à travers le Québec, ils ont formé des C.A. Ces C.A étaient ouvert en présence pour tous les utilisateurs et mené par les MRC. Bon les seuls qui ne sont pas présenté, évidement, ce sont les clubs de motoneigistes. Faut croire que le club de ski de fond est présent sur ce C.A. Pis ceux qui connaissent ce sentier, il y a beaucoup d'arrêt quand on croise les piste de ski de fond, et je peux vous dire que certain sont nécessaires. À quelques endroits la piste de ski de fond est en descendant et croise celle des motoneiges, et je ne sais pas si vous le savez, faire des arrêts dans le bois en ski de fond dans le bois dans une pente, c'est pas évident.

    Là braillez pas sur les ci ou les ça. Le trouble on utilise les territoires mais on ne fait pas les efforts pour être autour des tables décisionnelles. Faut pas s'étonner, les absents ont toujours tord...

  4. #3
    Membre Expert Avatar de formulaz
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    st-magloire
    Messages
    2 725
    Moi pis ma gang de l'ancien club Mont St-Magloire ont a buché et passé la pelle pour faire cette trail en novembre 1990, pis y faisait frette en ... cette journée là, je m'en souvient encore.
    Mon beau frère avait marché le territoire durant l'été avec un gars du parc pour trouvé ou passer le sentier, pas facile traverser 2 montagne, c'était le tracé avec le moins de pente possible et essayer de rejoindre les chemins chaque bout. Il a même une place qu'on a du changé le tracé car trop de pente..

    On avait aussi construit le chalet, fait une trail pour aller voir les glaciers etc..

    Alors les sentiers de raquettes il n'y en avait pas d'en ce temps là, c'est eux qui sont venue traverser le sentier de motoneige.
    On nuisait à personne
    Images attachées Images attachées

  5. #4
    Membre Senior
    Date d'inscription
    septembre 2016
    Messages
    1 287
    Citation Envoyé par formulaz Voir le message
    Moi pis ma gang de l'ancien club Mont St-Magloire ont a buché et passé la pelle pour faire cette trail en novembre 1990, pis y faisait frette en ... cette journée là, je m'en souvient encore.
    Mon beau frère avait marché le territoire durant l'été avec un gars du parc pour trouvé ou passer le sentier, pas facile traverser 2 montagne, c'était le tracé avec le moins de pente possible et essayer de rejoindre les chemins chaque bout. Il a même une place qu'on a du changé le tracé car trop de pente..

    On avait aussi construit le chalet, fait une trail pour aller voir les glaciers etc..

    Alors les sentiers de raquettes il n'y en avait pas d'en ce temps là, c'est eux qui sont venue traverser le sentier de motoneige.
    On nuisait à personne
    Je sais bien, le trouble on nous offre des places autour des tables de concertation régionale, pis en réunion de club ça passe en 2 minutes. Qui veux y aller? Personne, filière 13.
    Alors la MRC quand elle a choisi le directeur du parc, elle n'a pas pris un contracteur forestier, elle a pris celui qui chantait avec les oiseaux. Si on prend pas nos places comme utilisateur de territoire, on se fait toujours botter les fesses.
    Checker bien les lacs dans les prochaines années. Les comités de bassin versant qui ne sont pas supposé être des organismes verts, sont maintenant contrôlé par les environnementalistes. De la neige, c'est de l'eau en devenir.

  6. #5
    Membre Senior Avatar de roland1
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    les Laurentides
    Messages
    1 406
    Citation Envoyé par Hidden Strenght Voir le message
    Je sais bien, le trouble on nous offre des places autour des tables de concertation régionale, pis en réunion de club ça passe en 2 minutes. Qui veux y aller? Personne, filière 13.
    Alors la MRC quand elle a choisi le directeur du parc, elle n'a pas pris un contracteur forestier, elle a pris celui qui chantait avec les oiseaux. Si on prend pas nos places comme utilisateur de territoire, on se fait toujours botter les fesses.
    Checker bien les lacs dans les prochaines années. Les comités de bassin versant qui ne sont pas supposé être des organismes verts, sont maintenant contrôlé par les environnementalistes. De la neige, c'est de l'eau en devenir.

    Tout a fait d'accord en se qui nous concerne . Nous somme sur touts les comités et nous faisons entendre notre point de vue ….
    Roland .....1

  7. #6
    Membre Expert
    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    Laval et l'Ascension
    Messages
    11 383
    Citation Envoyé par roland1 Voir le message
    Tout a fait d'accord en se qui nous concerne . Nous somme sur touts les comités et nous faisons entendre notre point de vue ….
    Bravo pour l'implication soutenue de l'exécutif "Club motoneige Diable et Rouge", puisqu'il n'y a jamais rien d'acquis concernant les indispensables droits de passage, même après une trentaine d'années d'utilisation en territoire public, ou surtout privé.

  8. #7
    Membre Expert Avatar de formulaz
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    st-magloire
    Messages
    2 725
    https://www.lavoixdusud.com/2019/09/...ite-seulement/




    Parc régional vs motoneige: un enjeu de sécurité seulement

    Le 4 septembre 2019 — Modifié à 9 h 00 min le 5 septembre 2019
    Temps de lecture : 5 min 30 s

    Par Eric Gourde




    La motoneige, apport économique important insistent des élus. (Photo : Archives)
    MOTONEIGE. La décision du Parc régional Massif du Sud de s’opposer à un droit de passage du Club de motoneige des Etchemins suscite diverses réactions depuis quelques jours.
    Pour le maire de Saint-Philémon et président de la Corporation d’aménagement du Massif du Sud, Daniel Pouliot, le débat n’est pas très complexe. Le Club de motoneige des Etchemins ne semble pas être en accord avec l’enjeu de sécurité évoqué par le parc régional. «Dans un premier temps, on en parle depuis trois ans de cet aspect sécurité. On semble ne pas être d’accord sur ce point. Si c’est le cas, demandons à une tierce personne de déterminer s’il y a un enjeu de sécurité ou non. Ils n’ont pas voulu non plus débattre du sentier alternatif que l’on suggère et qui ne semble pas leur plaire.»
    Selon lui, l’enjeu est toutefois indéniable. «J’y suis allé à quelques reprises l’hiver dernier et je l’ai remarqué. Des motoneigistes ne font pas leur arrêt obligatoire. Ils circulent devant nos containers à déchets dans le Massif à Saint-Philémon et nous avons le même problème. Ils ne suivent pas les règles. On ne veut pas sortir les motoneiges, au contraire, on travaille pour maintenir le lien avec Saint-Philémon. Ce bout-là fait aussi partie de l’équation. À la municipalité, on se fait rentrer dedans pour ça.»

    Moratoire ou statu quo
    La mairesse de Saint-Magloire, Marielle Lemieux, semblait surprise de l’initiative du parc régional de s’opposer à un droit de passage dédié aux motoneigistes, elle qui siège pourtant au conseil d’administration de l’organisme à titre de vice-présidente. «Je savais qu’il y avait un enjeu de sécurité, que des rencontres se sont faites sur le sujet et que les relations étaient tendues. Il est certain que si les motoneiges ne peuvent plus passer, on fera quelque chose.»
    Mme Lemieux et des intervenants de sa localité travaillent depuis quelques mois déjà pour le retour d’un service d’essence à Saint-Magloire. La situation actuelle arrive à un bien mauvais moment. «On veut un service d’essence entre-autre pour garder les motoneiges. C’est une économie locale importante. Le casse-croûte est toujours en fonction actuellement, mais les gens qui s’en occupent sont près de la retraite.»
    Elle espère un moratoire d’un an pour permettre de trouver une solution. «Depuis 1991 que les motoneiges sont là et ça marche. Les deux MRC ne sont pas contre la motoneige, nous venons d’investir justement avec le club pour l’achat d’une resurfaceuse. Les deux entités sont aux faits de la problématique de sécurité et devront se parler pour trouver une solution. La solution doit être commune. S’il faut éloigner les motoneiges du poste d’accueil, faisons-le, mais sans nuire.»
    Elle a toutefois elle-même constaté que certains motoneigistes ne respectent pas la signalisation, mais demande néanmoins le statu quo pour un certain temps. «Je ne travaillerai pas pour fermer ça, au contraire. Il y a du développement du côté sud à faire. Le quad a investi et fait de belles choses là-dessus et la motoneige est déjà présente. Si on ferme tout de notre côté, ça nous donne quoi de mettre des efforts pour développer l’autre côté de la montagne. Je ne travaillerai pas avec la corporation s’ils sont pour nous nuire. Je vais m’y soustraire pour un bout de temps, s’il n’y a pas au minimum un statu quo pour la prochaine saison.»

    À Sainte-Sabine, le maire Simon Tanguay est catégorique. «Le sentier 549 doit demeurer et c’est non-négociable, car c’est un moteur économique pour la municipalité et toute la région. Quand les gens viennent au relais à Sainte-Sabine, la plupart prennent ensuite la route du Massif pour aller dans ce secteur. Peu importe la façon, ils se doivent de cohabiter. C’est inadmissible de faire un cul-de-sac avec la 549. Il y a des pistes cyclables qui traversent les routes, alors il faut que motoneiges et activités de plein air cohabitent. Ce sentier était là bien avant l’arrivée du ski de fond et de la raquette dans le secteur. C’est un aspect économique de la région, alors ils n’ont qu’à s’entendre et s’accommoder», insiste M. Tanguay.
    Sa municipalité, qui a incidemment adopté une résolution d’appui au Club de motoneige des Etchemins, demande elle aussi l’implantation d’un moratoire et que le tracé actuel demeure, le temps qu’une solution soit trouvée.
    Le préfet de la MRC des Etchemins, Richard Couët est lui aussi au fait qu’il existe une problématique de sécurité dans le parc régional. «Je ne suis pas au fait de tous les détails du dossier, mais j’ai l’intention de pousser le dossier pour que la motoneige fonctionne, tout en s’assurant de ne pas mettre nos skieurs en danger. Que des motoneigistes soient indisciplinés, on sait que ça arrive, sans oublier la présence des motoneiges hors-pistes, clientèle que les présidents des clubs de motoneige de la région ne contrôlent pas. Il y a assurément des solutions à cela, sans avoir à faire de grands détours. Est-ce que je suis capable de tasser ma piste de ski de fond au même titre que je peux le faire avec celle de motoneige ?»
    Comme élu qui souhaite favoriser l’activité économique, Richard Couët entend tout faire pour que la motoneige continue de circuler dans le parc régional. «On sait que la motoneige a un impact important sur l’économie de notre territoire. Le Massif du Sud, ce n’est pas rien non plus et ça offre des activités qui rejoignent beaucoup de gens, alors c’est important de s’entendre et pour cela, il faut faire des compromis. Il y a des motoneigistes qui arrivent des États-Unis, qui traversent notre région et poursuivent leur route par la suite.»
    Il ajoute toutefois que le résultat final doit être que les motoneigistes puissent continuer à circuler dans le parc tout en assurant la sécurité des skieurs. «Cela ne tient pas compte motoneigistes hors-pistes qui sont délinquants partout, même si on semble avoir bien réussi à les contrôler du côté de Saint-Luc. Ce n’est pas un groupe facile à canaliser, car ils brisent même des sentiers de motoneiges avec leurs machines. La motoneige est un sport bien encadré et c’est plaisant de circuler sur des pistes bien entretenues.»




  9. #8
    Super Modérateur Avatar de Fires
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Beauceville
    Âge
    50
    Messages
    8 163
    Les maires de certaines municipalités devraient regrader cet article et trouver des solutions au lieu de restreindre des accès....

    https://www.journaldequebec.com/2019...r-de-fermeture

    Il sont en train de perdre leurs services.... ça intéresse qui de vivre dans un village ou t'es même pas capable de te caller une pizza!

    A eux de prouver les retomber économique des raquetteux....
    Polaris Axys Indy XC 137 850 2020 noir/rouge.

  10. #9
    Membre Expert
    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    Laval et l'Ascension
    Messages
    11 383
    C'est bien connu que les amateurs d'activités de plein air hivernales dites écologiques, comme les randonneurs, skieurs, raquetteurs, et même les cyclistes avec des Fat Bikes, génèrent très peu de retombées économiques dans les régions visitées, mais sont probablement plus nombreux que les motoneigistes locaux pour faire pression sur les élus municipaux. Advenant l'absence d'entente satisfaisante entre les parties concernées, il m'apparais évident que ça devrait être plutôt le tracé des petits sentiers "écolos" qui devrait être déplaçés puisque beaucoup moins onéreux à réaliser qu'un sentier de motoneige, ce qui éliminerait du même coup les arrêts obligatoires dérangeants qu'on a trop souvent tendance à ignorer, p.c.q. peu souvent pertinents certains jours de la semaine...et particulièrement à la tombée de la nuit!

  11. #10
    Membre
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    St-Alphonse Rodriguez
    Messages
    302
    Toujours la même histoire
    À chaque fois que le ski fond et les raquetteurs arrivent, c’est la fin de la motoneige.
    Nous sommes toujours pendant les motoneigistes.
    Rappeler vous, le parc des Monts Valin le parc des Hautes Gorges de la Rivière-Malbaie, Parc du Mont-Tremblant (jusqu’à l’an dernier)
    Il me semble que les millions de $ que nous laissons dans l’économie n’égalent pas les maigres retombés de l’achat d’une bouteille d’eau d’un skieur de ski de fond ou d’un raquetteur.

    Pathétique.

  12. #11
    Membre Senior
    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    Sherbrooke
    Messages
    1 320
    Citation Envoyé par Voyageur Voir le message
    Toujours la même histoire
    À chaque fois que le ski fond et les raquetteurs arrivent, c’est la fin de la motoneige.
    Nous sommes toujours pendant les motoneigistes.
    Rappeler vous, le parc des Monts Valin le parc des Hautes Gorges de la Rivière-Malbaie, Parc du Mont-Tremblant (jusqu’à l’an dernier)
    Il me semble que les millions de $ que nous laissons dans l’économie n’égalent pas les maigres retombés de l’achat d’une bouteille d’eau d’un skieur de ski de fond ou d’un raquetteur.

    Pathétique.
    Bouteille d'eau? Ils trainent leur bouteille réutilisable...
    Freeryde 165 3 pouces 850

  13. #12
    Membre Senior
    Date d'inscription
    septembre 2016
    Messages
    1 287
    Citation Envoyé par -Mike- Voir le message
    Bouteille d'eau? Ils trainent leur bouteille réutilisable...
    C'est quand même mieux que les courroies laissées dans la neige, que les litres d'huile en plastique laissé dans le champs, des jeunes arbres détruits par les HP ,les nombreuses canettes qu'on ramasse avec le retrait des balises, mais bref vous vous éloignez de la problématique au Massif qui n'en n'est pas une environnementale mais sécuritaire. Le fait de dénigré ceux qui font du ski de fond comme activité n'avance en rien le débat. Et je peux dire, que les raquettes et ski de fond remplissent des auberges et restaurants le soir , tout comme les cyclistes..

    Le trouble là bas, ce sont les Stop dans le bois. Y en a quelques uns, pis ceux dont la piste de ski de fond croise le sentier en descendant, si on ne les fait pas, on met en danger les gens qui pratiquent leurs sports. Dans le bois en ski de fond en descendant et croiser une piste de motoneige dont les gens passent à 80 km en ignorant les Stop, ça ressemble à un jeu qui s'appelle la roulette russe.

  14. #13
    Membre Expert
    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    Laval et l'Ascension
    Messages
    11 383
    Durant ma saison de motoneige, il m'arrive à quelques occasions (2-3) de faire une petite sortie en ski de fond pour plaire à madame tout en gardant la forme, et peu importe qu'il y ait des panneaux d'arrêt sur les 4 côtés d'un croisement de pistes je m'occupe de ma sécurité en m'immobilisant, en écoutant et en regardant dans les 2 directions deux fois avant de traverser un sentier de vhr (quad ou motoneige), même si ceux-ci feraient tous leurs arrêts adéquatement...simple de même!

  15. #14
    Membre Senior Avatar de roland1
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    les Laurentides
    Messages
    1 406
    Citation Envoyé par horsroute Voir le message
    Durant ma saison de motoneige, il m'arrive à quelques occasions (2-3) de faire une petite sortie en ski de fond pour plaire à madame tout en gardant la forme, et peu importe qu'il y ait des panneaux d'arrêt sur les 4 côtés d'un croisement de pistes je m'occupe de ma sécurité en m'immobilisant, en écoutant et en regardant dans les 2 directions deux fois avant de traverser un sentier de vhr (quad ou motoneige), même si ceux-ci feraient tous leurs arrêts adéquatement...simple de même!
    100 % d accord … en premier ta sécurité … chez nous nous croisons des sentiers de ski de fond et de quad avec une signalisation adéquate aucun probleme !!!

    Ensuite arrêtez de taper sur les skieurs de fond -- les raquetteurs … les trackers …. et les vélos oui ils dépensent moins que les motoneigistes par personne … par contre ils sont certainement 100 fois plus nombreux donc au niveaux des retombés économiques c est pas mal pareille … ensuite chacun a le droit de pratiquer son activité préférée en toute sécurité et avec plaisir a chacun a s'adapter …. Point !!
    Roland .....1

  16. #15
    Membre Expert
    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    Laval et l'Ascension
    Messages
    11 383
    Si j'ai bien compris la source du litige qui est causée par le croisement de sentiers, alors que ceux dédiés à la motoneige auraient été implantés plusieurs années avant les pistes réservées au ski de randonnée ou de raquette, on peut sérieusement se poser la question au sujet d'une planification déficiente concernant l'aménagement de ces petits sentiers, qui logiquement devraient assurer un environnement agréable et sécuritaire à ses usagers. C'est un peu comme si un club de motoneige décidait qu'un tracé devait traverser directement sur une autoroute pour éviter un détour de plusieurs kilomètres menant à un viaduc, ce qui serait courir sérieusement après le trouble...et tout à fait illégal de toute façon.

  17. #16
    Membre Avatar de Jon_Snow
    Date d'inscription
    mai 2015
    Localisation
    Rimouski
    Messages
    10
    Je lisais le fil de la discussion et je remarque que le problème est que des motoneigistes ne respectent pas la signalisation (ne font pas leurs stops),

    Étant administrateur de mon Club dans ma région nous avons déjà perdu un droit de passage dans le passé parce que des délinquants ne faisaient pas leur stop. Tsé tu traverses une cour d'entrée, la madame arrive avec son auto chez elle et elle manque se faire rentrer dedans par des motoneigistes qui roulaient en fou. Ça l'a pas pris de temps qu'elle a communiquée avec le Club pour nous bloquer et nous avons du faire un petit détour ensuite.

    On parle beaucoup des hors-pisteux qui font n'importe quoi et mettent en péril les droits de passages, mais ceux qui ne respectent pas la signalisation deviennent un gros problème aussi. Va falloir que nous et la FCMQ puisse faire passer des messages à ce sujet.
    SUMMIT X 2015 800 ETEC (VENDU) - RENEGADE 900 ACE 2014 - EXPÉDITION LE 900 ACE 2016

  18. #17
    Membre Avatar de GT600(Québec)
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Québec
    Messages
    215
    Que dire entre Saint-Raymond et Rivière-à-Pierre dans Portneuf, sur 1 ou 2 km. env. dans une zone de 30 km/h près de chalets sur le bord d'un lac, pour régler le problème du non-respect de cette très longue distance de 1 ou 2 km ( sarcastique ) du 30 km/h, le club Saint-Raymond ( je pense bien ) a installé une grosse pancarte à chaque extrémité pour justifier pourquoi ce n'était plus gratté …
    Comme résultat de la bosse de 2 pieds sur de 1 ou 2 km ….
    Bien sûr une minorité de ' smatt' pouvait encore rouler au fond …
    C’est un peu drastique mais efficace à 95 %
    Quel beau loisir et en plus de le partager avec sa conjointe !

  19. #18
    Citation Envoyé par Jon_Snow Voir le message
    Je lisais le fil de la discussion et je remarque que le problème est que des motoneigistes ne respectent pas la signalisation (ne font pas leurs stops),

    Étant administrateur de mon Club dans ma région nous avons déjà perdu un droit de passage dans le passé parce que des délinquants ne faisaient pas leur stop. Tsé tu traverses une cour d'entrée, la madame arrive avec son auto chez elle et elle manque se faire rentrer dedans par des motoneigistes qui roulaient en fou. Ça l'a pas pris de temps qu'elle a communiquée avec le Club pour nous bloquer et nous avons du faire un petit détour ensuite.

    On parle beaucoup des hors-pisteux qui font n'importe quoi et mettent en péril les droits de passages, mais ceux qui ne respectent pas la signalisation deviennent un gros problème aussi. Va falloir que nous et la FCMQ puisse faire passer des messages à ce sujet.
    Et voila ...Trop souvent Pouces pesants et têtes légères font d'énormes ravages dans la conservations de nos sentiers et courent souvent a notre perte de droits , mais quoi faire ??? ...
    Placer des patrouilleurs pour surveiller ces endroits ?

    Je passes souvent dans ce secteur et c'était écrit dans le ciel qu'un jour il y aurait problème dans ce bout de sentier .....
    Quand le nombrilisme et la forte dose d'adrénaline prend le dessus difficile d'y appliquer le gros bon sens (GBS ) ...
    On a pas le choix il va falloir laisser de côté certaines de nos mauvaises habitudes et apprendre a cohabiter avec ceux qui nous entourent et qui eux aussi sont en droit d'exiger sinon ben on va être confronté a faire du ski sans moteur ...pis c'est comme ça , faut vivre de son temps ...
    Comme dirait le sage Va falloir modérer ses transports ...

  20. #19
    Membre Senior
    Date d'inscription
    septembre 2016
    Messages
    1 287
    Citation Envoyé par Free_For_All Voir le message
    Et voila ...Trop souvent Pouces pesants et têtes légères font d'énormes ravages dans la conservations de nos sentiers et courent souvent a notre perte de droits , mais quoi faire ??? ...
    Placer des patrouilleurs pour surveiller ces endroits ?

    Je passes souvent dans ce secteur et c'était écrit dans le ciel qu'un jour il y aurait problème dans ce bout de sentier .....
    Quand le nombrilisme et la forte dose d'adrénaline prend le dessus difficile d'y appliquer le gros bon sens (GBS ) ...
    On a pas le choix il va falloir laisser de côté certaines de nos mauvaises habitudes et apprendre a cohabiter avec ceux qui nous entourent et qui eux aussi sont en droit d'exiger sinon ben on va être confronté a faire du ski sans moteur ...pis c'est comme ça , faut vivre de son temps ...
    Comme dirait le sage Va falloir modérer ses transports ...
    Tu as bien résumé le fond de ma pensée.

    L'usager moyen ne voit pas les conséquences à long terme. Le panneau indiquant dans le champs de luzerne neuf ou dans une très jeune plantation indiqué ''restez dans le sentier'' c'est pas pour moi, le stop ou la série de Stop au milieu de nulle part , c'est pas pour moi et ma gang, nous on fait 5-600 km par jour dans la barrure. Des zones de 30 km/heure sur un chemin de chalet, pas pour nous, je pourrais continuer longtemps les comportements délinquants qui donnent la calvitie aux dirigeants des clubs.

    On met cette discussion dans la section performance, en 2 minutes, il y a un hot qui dira: retournez dans votre section oiseaux et nature.

    C'est toutefois un peu la cause de la répression extrême appliqué au Québec. Dans le Maine, un kid dès qu'il touche aux marche pied, il a le droit de conduire une motoneige. Pensez vous que ses parents ou accompagnateurs vont rouler à tombeau ouvert sans faire de stop? Le jeune il apprend les bonnes règles et développe ses habilités et son jugement en bas âge. Ça demeure ensuite instinctif pour la vie. Mais bon, on changera pas ces lois demain matin. Faudra vivre encore bien des années avec des jeunes veaux lâchés lousse dans le clos à 18 ans qui s'en criss bien longtemps en se disant , j'ai l'doua !!! Bref j'ai un peu dérapé en ciblant, mais en fait, ces comportements demeurent longtemps par la suite, pis après ça chiâle après le MTQ, la FCMQ et tout le monde sans jamais se regarder le nombril.

  21. #20
    Membre Avatar de Fernboy61
    Date d'inscription
    avril 2018
    Localisation
    Quebec city
    Messages
    91
    Tu résumes très bien ma pensée. Par chez nous il y a une section sur 2 km ou il y a 3 stops pour permettre aux traineaux à chien de traverser le sentier. Personne fait les stops et c'est très dangereux. Mais comme tu dis, j'ai l'doua.

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Chaudières-Appalaches : 549 St-Philémon vers Massif du Sud
    Par Bily dans le forum Conditions et sentiers
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/02/2018, 14h57
  2. Sentier dans Chaudières-appalaches (rive-sud de québec)
    Par ocz dans le forum Discussions sur la motoneige en général
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/11/2010, 20h06
  3. Massif du sud menacé par les Granolas ?
    Par ArcticMike dans le forum Discussions sur la motoneige en général
    Réponses: 38
    Dernier message: 11/02/2010, 12h37
  4. sentier local inexistant?Sacré-coeur-de-Marie Chaudières Appalaches
    Par clairot dans le forum Conditions et sentiers
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/01/2008, 20h43
  5. Sentier Chaudières-Appalaches ??
    Par NanouGSX dans le forum Conditions et sentiers
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/01/2005, 02h47

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •