• Chers fans et membres de la CMIQ... Malheureusement, votre site a été victime de pratiques douteuses d’une compagnie d’hébergement qui a effacé toutes nos bases de données. Pour l’instant, nous devons repartir à zéro et malheureusement, toute l’histoire du site est partie en fumée. Nous évaluons la possibilité de prendre des recours judiciaires contre la compagnie fautive pour avoir un dédommagement financier, mais nous n'avons pas l'espoir de récupérer nos données.

    Nous sommes évidemment extrêmement désolés de cette situation et nous faisons notre possible pour vous redonner une plateforme améliorée afin de reconstruire notre superbe communauté. Nous comptons sur vous pour nous aider à accomplir cette lourde tâche. Merci

Widescape 250

  • Auteur de la discussion AYS?
  • Date de début

AYS?

Membre +
Qqun en a fait l'essaie finalement ?

Je vien d'en voir un sur marketplace pas loin d'içi à victo....

Je me gratte la tête encore....
 
Moi l’an passée un petit tour.
Cest super léger et facile à déprendre
Le steering est beaucoup trop bas pour 6’2
L’antigel coulait et ça sentait le chauffé mais je crois qu’il a eu un update la dessus.
J’ai vue passé un gars qui a fabriqué un banc pour etre assis ça l’air a aller pas mal mieux que debout.

Pas sur que j’en aurait un j’ai été turné off un peu
 
Je viens de retrouver sur facebook c’est Alain Boivin qui as fait un siège.
(Créateur des snowhawk ?)

 
Je suis allé hier chez Contant Laval, un des plus gros concessionnaires de motoneiges BRP près de Montréal qui a prit la bannière Widescape, ce qui est plutôt surprenant puisque BRP exige habituellement l'exclusivité de ses produits à ses concessionnaires, et ma plus grande surprise fut de voir qu'il y avait pas moins de 20 unités poussiéreuses dans leur garage qui n'avaient pas encore trouvées preneur en cette fin de janvier, où la période habituelle de vente des motoneiges autant que de ce type de véhicule hors-piste est pratiquement terminée.
 
Dernière édition:
Le prix. Une bebelle Chinoise à 3000$ que tu veux vendre 9000$ faut pas chercher loin. À 3000$ y en aurait dans les érablières, à 9000$ oubliez ça.
Tu regarderas dans la section parloir, on parle de moto pas cher. Pis pour moins cher qu’un Widescape y a des trucs pas mal mieux.
 
Le prix. Une bebelle Chinoise à 3000$ que tu veux vendre 9000$ faut pas chercher loin. À 3000$ y en aurait dans les érablières, à 9000$ oubliez ça.
Tu regarderas dans la section parloir, on parle de moto pas cher. Pis pour moins cher qu’un Widescape y a des trucs pas mal mieux.
Je suis tout à fait d'accord avec ce commentaire, d'autant plus que le prix des VHR est actuellement en baisse à cause des surplus d'inventaires, alors qu'un prix autour de $5,000 aurait été beaucoup plus réaliste pour attirer la clientèle d'une bébelle ayant un usage limité au hors-piste tant qu'à moi, et j'aurais peut-être été intéressé d'en acheté un pour juste pour virailler dans le bois dense au chalet. C'est bien dommage pour le québécois qui a investi temps et argent pour mettre au point ce petit véhicule à chenille, en pensant faire une fortune en le commercialisant, mais force est de constater que son projet ne sera possiblement pas aussi rentable qu'il l'avait imaginé au départ pour au moins 4 bonnes raisons en plus d'un prix de vente relativement élevé, soit;
1- Le fait que la toute première production ait été stoppée aux douanes l'année dernière par Transport Canada pour non-conformité (absence de selle discutable pour ce type de VHR).
2- Ce qui fait que leur arrivée sur le marché accuse un retard d'une année, les véhicules neufs présentement offert ont déja une valeur de revente dépréciée puisque ce sont des 2023, qui risquent fort bien d'être encore sur les tablettes en 2025.
3- L'utilisation de ces "Trottinettes des Neiges" étant exclusivement en hors-piste perd une bonne partie son attrait principal cet hiver, par le manque évident de neige poudreuse épaisse dans la plupart des régions du Québec.
4- Et finalement, le "timing" en cette période de récession n'aide en rien les ventes de cette nouveauté.
Pour terminer ma réflexion, je me dois de dire qu'une des rares unités vendues par mon concessionnaire local, éprouvait déja des ennuis mécaniques après seulement quelques jours d'utilisation...ça n'inspire certainement pas une grande confiance en ce produit Chinois!
 
Une trotinette des neige qui aurait du être électrique, ça aurait pu rejoindre au moins une certaine clientèle. À près de 10 000$ avec un moteur à gaz qui semble anémique...
Isssshhh!
 
Une trotinette des neige qui aurait du être électrique, ça aurait pu rejoindre au moins une certaine clientèle. À près de 10 000$ avec un moteur à gaz qui semble anémique...
Isssshhh!
le prix d'un zr 200 (7000$ishhh) qui lui a un 200cc YAMAHA dans le trou....c'était clair que ça ferait patate...
 
Au printemps 2022, au hillclimb de Murdochville, ils étaient là. Et comme un chumy en avait mis un en commande, on était allé voir ça de près. J'avais embarqué dessus et brassé de coté un peu, le gars poussait pour que je l'essaye. Ça ne me disait rien du tout, en plus on venait d'arriver pis j'avais soéf... mais quand son partner est arrivé avec l'autre démo, la switch intérêt à fermé à super off. Quel son de marde cheap. Comme Ketchup dit, à beaucoup moins cher pour faire le tour des érablières, ça aurait été winner, et encore mieux électrique. Flop assuré, mais dommage quand même, parce qu'il y a sûrement énormément de temps et d'argent là dedans, et un certain fun à avoir en quelque part. Le choix est facile à faire entre ça et une motoneige, très facile.

Et pour la précommande de mon chumy, quand il est allé pour le chercher en mars l'an dernier, à notre grande surprise, il a choké, il en parlait tout le temps depuis 1 an. Il l'avais essayé au concessionnaire distributeur, en plus qui avait pas beaucoup de neige, c'était évident que c'était pas "overall" comme machine.
 
Moi je trouve ça dommage pour l'invention. L'idée était bonne. À voir les traces près de chez-nous dans les lignes d'hydro l'an passé, ça semble passer partout. Mauvais target de prix et clientèle. et un coup que tu as investi pas mal de billes, ça te tente moins de corriger le tir. Je sais ce que c'est, ça m'est arrivé, et dans mon cas j'ai visé pas assez...
 
Moi je trouve ça dommage pour l'invention. L'idée était bonne. À voir les traces près de chez-nous dans les lignes d'hydro l'an passé, ça semble passer partout. Mauvais target de prix et clientèle. et un coup que tu as investi pas mal de billes, ça te tente moins de corriger le tir. Je sais ce que c'est, ça m'est arrivé, et dans mon cas j'ai visé pas assez...
l'idée est bonne l'execution moin.....le choix de motorisation est vraiment merdique pour le facteur plaisir j'imagine...Surement pour garder le cout le plus bas possible...
 
Ce n'est pas évident pour un petit constructeur indépendant de se lancer. Ils n'avaient aucune chaine de production, pas d'économie d'échelle, le financement a du être difficile à trouver.

L'idée derrière le Widescape est intéressante. mais j'aimerais voir un grand manufacturier reprendre le concept pour le rendre plus accessible au niveau $$$, et maximiser la fiabilité et l'accès aux pièces à long terme.

Dans la moto, un CRF250F, ça se sort autour de 6200-6500$, pièces super accessibles, et si c'est comme le 230 était, fiable comme une horloge. Je sais que les volumes sont différents dans les véhicules pour neige, mais je trouve la comparaison intéressante.
 
  • Like
Les réactions: AYS?
Ce n'est pas évident pour un petit constructeur indépendant de se lancer. Ils n'avaient aucune chaine de production, pas d'économie d'échelle, le financement a du être difficile à trouver.

L'idée derrière le Widescape est intéressante. mais j'aimerais voir un grand manufacturier reprendre le concept pour le rendre plus accessible au niveau $$$, et maximiser la fiabilité et l'accès aux pièces à long terme.

Dans la moto, un CRF250F, ça se sort autour de 6200-6500$, pièces super accessibles, et si c'est comme le 230 était, fiable comme une horloge. Je sais que les volumes sont différents dans les véhicules pour neige, mais je trouve la comparaison intéressante.
Un des facteurs déterminant concernant cette initiative québécoise qui est certainement louable, c'est que l'entreprise a créée le concept mais a peu de contrôle sur la fabrication qui s'effectue en Chine, d'où la difficulté de vérifier la qualité du produit final que lorsque les unités arrivent par conteneurs alors qu'il est trop tard, tout comme l'impossibilité d'effectuer certains correctifs en cours de production.
 
Retour
Haut