• Chers fans et membres de la CMIQ... Malheureusement, votre site a été victime de pratiques douteuses d’une compagnie d’hébergement qui a effacé toutes nos bases de données. Pour l’instant, nous devons repartir à zéro et malheureusement, toute l’histoire du site est partie en fumée. Nous évaluons la possibilité de prendre des recours judiciaires contre la compagnie fautive pour avoir un dédommagement financier, mais nous n'avons pas l'espoir de récupérer nos données.

    Nous sommes évidemment extrêmement désolés de cette situation et nous faisons notre possible pour vous redonner une plateforme améliorée afin de reconstruire notre superbe communauté. Nous comptons sur vous pour nous aider à accomplir cette lourde tâche. Merci

Northvolt

Capt'n Sam

Membre +
Je pense qu'ouvrir une discussion à ce sujet pourrait être intéressant.
Déjà une injonction pour arrêter la coupe d'arbres sur le site de l'usine.
 
en plus il dit qu'il aurait pu le vendre plus cher, il a fait un rabais...
Pauvre gars, il a seulement engrangé $217 millions en vendant ce terrain contaminé à rabais, alors qu'il se vante d'avoir la plus imposante collection de voitures Ferrari au Canada, soit une quarantaine d'exemplaires valant $50 millions!
 
Comme j ai mentionné sur une autre discussion, ma crainte c est que lorsqu il vont réussir à être en production, la technologie risque d être déjà dépassée...

Je ne suis pas anti électrique, ma conjointe a une Bolt et elle nous sert très bien selon nos besoins.

Par contre, j aurais aimé que les milliards consentie aille ailleurs...
 
Comme j ai mentionné sur une autre discussion, ma crainte c est que lorsqu il vont réussir à être en production, la technologie risque d être déjà dépassée...

Je ne suis pas anti électrique, ma conjointe a une Bolt et elle nous sert très bien selon nos besoins.

Par contre, j aurais aimé que les milliards consentie aille ailleurs...
Détail ça. Des milliards, ils en ont en masse pour toute sorte d'affaire. L'argent, ca ne veut plus rien dire, c'est des chiffres, ils leur font dire n'importe quoi. Quand ça va mal, va virer au GV, pis finissent par avoir ce qu'ils veulent. Tséé, on va avoir un train jusqu'à Gaspé pour 800 000 000$ estimation initiale, ça veut dire qu'on double et triple ce montant au final avec les extra ls et imprevus... pour un train vide et inutile. Je comprendrai jamais. J'ai pourtant une petite business, et c'est comme si que je m'achetais un équipement de 10 000 000$. Jamais que je pourrais rentabiliser ça.
 
Pas surprenant ce qui arrive, le gouvernement "Légo" a prit le risque de permettre à cette entreprise étrangère de se construire une méga usine sans passer par la voie normale d'une étude environnementale sérieuse du BAPE.
Hors route je peux t’en parler des études environnementales. Je vais peut être décevoir des membres ici par mes propos, mais ces études là ça vaut le papier sur lequel c’est écrit. Pas grand chose!
 
Hors route je peux t’en parler des études environnementales. Je vais peut être décevoir des membres ici par mes propos, mais ces études là ça vaut le papier sur lequel c’est écrit. Pas grand chose!
Je n'en doute pas une minute "Joker", d'autant plus que l'injonction ressemble davantage à une chasse aux sorcières puisque l'immense terrain en question aurait été contaminé depuis des lunes par la C.I.L., donc ça ne donne pas grand chose de faire une étude environnementale exhaustive selon moi.
 
Dernière édition:
Les environnementalistes sont prêt à laisser des oiseaux nidifier sur un terrain pollué.😂😂😂😂😂
Ils veulent une transtion pour retourner à l'âge de pierre et après ils vont brailler encore.....
Y en aura pas de facile.
 
Je n'en doute pas une minute "Joker", d'autant plus que l'injonction ressemble davantage à une chasse aux sorcières puisque l'immense terrain en question serait contaminé depuis des lunes, donc ça ne donne pas grand chose de faire une étude environnementale exhaustive selon moi.
Je t’en compte une vite de même avec les histoires d’environnement. Je vais essayer d’être bref dans mon affaire.

Notre société d’investissement aime bien la diversification. Faque on senligne sur un projet de culture de la canneberge phase 1 qui sera suivie d’une phase de congélation et transformation. On spot le meilleur terrain pour réaliser le projet un site adjacent à une tourbière déjà en opération donc un site où rien pousse à part de plantes sauvages et selon une étude privée payée de notre propre poche à part quelques grenouilles et couleuvres qui iront vivre à côté y a rien qui bogue. Je monte une société je l’incorpore et tout le tralala qui va avec ça et je lance le projet. Évidemment ça prend un certificat d’autorisation du ministère de l’environnement donc ils demandent une étude environnementale mais veulent pas celle que j’ai fait réaliser. Je me plie à leur exigence et j’enclenche tout ça. Il s’est passé 1 an avant que la dite étude soit réalisé et lorsque par manque de patience et par frustration personnelle j’ai calissé la hache dans le projet, il s’était passé encore une autre année pour que le ministère réponde à ma demande prétextant qu’une genre de plante rare existait et poussait vraisemblablement dans ce coins là. J’étais tellement en tabarnak que j’ai callé les médias à une conférence de presse pour leur expliquer qu’un projet de plusieurs millions venait de chier et que de plus ce projet là aurait créé 22 emplois dans une municipalité dévitalisée sur la Côte Nord.

J’arrête ça là. C’est une tranche de vie parmi d’autres histoires semblables que je subis chaque année avec ce ministère là qui en passant ne fonctionne qu’avec des échanges courriels les fonctionnaires n’étant qu’en présentiel les mardi de chaque semaine et ne prenant pas d’appels directs ils retournent les appels de temps à autre et toutes les demandes doivent être acheminées par le biais de leur site web.

Par contre les gens qui y travaillent sont très gentils et courtois. Mais bon c’est pas à coup de politesse et de courbettes qu’on réalise des projets et qu’on construit et génère de l’économie.
 
Je t’en compte une vite de même avec les histoires d’environnement. Je vais essayer d’être bref dans mon affaire.

Notre société d’investissement aime bien la diversification. Faque on senligne sur un projet de culture de la canneberge phase 1 qui sera suivie d’une phase de congélation et transformation. On spot le meilleur terrain pour réaliser le projet un site adjacent à une tourbière déjà en opération donc un site où rien pousse à part de plantes sauvages et selon une étude privée payée de notre propre poche à part quelques grenouilles et couleuvres qui iront vivre à côté y a rien qui bogue. Je monte une société je l’incorpore et tout le tralala qui va avec ça et je lance le projet. Évidemment ça prend un certificat d’autorisation du ministère de l’environnement donc ils demandent une étude environnementale mais veulent pas celle que j’ai fait réaliser. Je me plie à leur exigence et j’enclenche tout ça. Il s’est passé 1 an avant que la dite étude soit réalisé et lorsque par manque de patience et par frustration personnelle j’ai calissé la hache dans le projet, il s’était passé encore une autre année pour que le ministère réponde à ma demande prétextant qu’une genre de plante rare existait et poussait vraisemblablement dans ce coins là. J’étais tellement en tabarnak que j’ai callé les médias à une conférence de presse pour leur expliquer qu’un projet de plusieurs millions venait de chier et que de plus ce projet là aurait créé 22 emplois dans une municipalité dévitalisée sur la Côte Nord.

J’arrête ça là. C’est une tranche de vie parmi d’autres histoires semblables que je subis chaque année avec ce ministère là qui en passant ne fonctionne qu’avec des échanges courriels les fonctionnaires n’étant qu’en présentiel les mardi de chaque semaine et ne prenant pas d’appels directs ils retournent les appels de temps à autre et toutes les demandes doivent être acheminées par le biais de leur site web.

Par contre les gens qui y travaillent sont très gentils et courtois. Mais bon c’est pas à coup de politesse et de courbettes qu’on réalise des projets et qu’on construit et génère de l’économie.
C’est bizarre qu’ils ne prennent pas les appels en télétravail, la technologie est là avec les applications et casques d’écoute.
 
On verra bien pour les études environnementales pour ce projet si significatif pour notre grande nation...
Nos guides FitzyGault et compagnie vont sûrement nous prouver pour notre grandeur nationale....que :"y a rien là les grenouilles !"
Leur travail de restructuration massive de notre économie ne serait être mis en cause.Apres la destruction d'HQ si chère à leur volonté on va assister à une nouvelle ère de prospérité électrique... à batterie...oui monsieur...Inclinons- nous citoyens.L'avenir est à nos portes.Tel le gros lapin rose on va être energizer comme jamais.
 
Je t’en compte une vite de même avec les histoires d’environnement. Je vais essayer d’être bref dans mon affaire.

Notre société d’investissement aime bien la diversification. Faque on senligne sur un projet de culture de la canneberge phase 1 qui sera suivie d’une phase de congélation et transformation. On spot le meilleur terrain pour réaliser le projet un site adjacent à une tourbière déjà en opération donc un site où rien pousse à part de plantes sauvages et selon une étude privée payée de notre propre poche à part quelques grenouilles et couleuvres qui iront vivre à côté y a rien qui bogue. Je monte une société je l’incorpore et tout le tralala qui va avec ça et je lance le projet. Évidemment ça prend un certificat d’autorisation du ministère de l’environnement donc ils demandent une étude environnementale mais veulent pas celle que j’ai fait réaliser. Je me plie à leur exigence et j’enclenche tout ça. Il s’est passé 1 an avant que la dite étude soit réalisé et lorsque par manque de patience et par frustration personnelle j’ai calissé la hache dans le projet, il s’était passé encore une autre année pour que le ministère réponde à ma demande prétextant qu’une genre de plante rare existait et poussait vraisemblablement dans ce coins là. J’étais tellement en tabarnak que j’ai callé les médias à une conférence de presse pour leur expliquer qu’un projet de plusieurs millions venait de chier et que de plus ce projet là aurait créé 22 emplois dans une municipalité dévitalisée sur la Côte Nord.

J’arrête ça là. C’est une tranche de vie parmi d’autres histoires semblables que je subis chaque année avec ce ministère là qui en passant ne fonctionne qu’avec des échanges courriels les fonctionnaires n’étant qu’en présentiel les mardi de chaque semaine et ne prenant pas d’appels directs ils retournent les appels de temps à autre et toutes les demandes doivent être acheminées par le biais de leur site web.

Par contre les gens qui y travaillent sont très gentils et courtois. Mais bon c’est pas à coup de politesse et de courbettes qu’on réalise des projets et qu’on construit et génère de l’économie.
Ton exemple d'entrepreneuriat bafoué me désole vraiment, alors que la "Bureau-Crassie" québécoise se met quasiment à genoux pour une entreprise suédoise qui va principalement générer du travail à des employés spécialisés venant de l'étranger. En tout cas, si j'étais jeune et à la recherche d'un emploi payant dans cette région située au sud de ma ville natale, Montréal, je mettrais toute la pression requise sur mon député pour que Northvolt m'offre au moins l'opportunité d'un essai de formation en ce domaine, ce que j'ai d'ailleurs réussis à obtenir de la part de Canadair en 1978 (devenue Bombardier Aéronautique en 1986) alors que je n'avais que 25 ans et aucune expertise dans la fabrication de pièces d'avion, pour finalement y faire une longue carrière de 32 ans comme tôlier.
On verra bien pour les études environnementales pour ce projet si significatif pour notre grande nation...
Nos guides FitzyGault et compagnie vont sûrement nous prouver pour notre grandeur nationale....que :"y a rien là les grenouilles !"
Leur travail de restructuration massive de notre économie ne serait être mis en cause.Apres la destruction d'HQ si chère à leur volonté on va assister à une nouvelle ère de prospérité électrique... à batterie...oui monsieur...Inclinons- nous citoyens.L'avenir est à nos portes.Tel le gros lapin rose on va être energizer comme jamais.
Chu pu capable de voir la face de 3-4 de nos plus gros clowns au niveau provincial, et il ne faudrait surtout pas que les "Cacaquistes" démantèlent notre bien commun qu'est Hydro-Québec, sauf que ces Estifie de décideurs à la con sont majoritaires à l'Assemblée nationale pour encore 3 ans!
 
Mon opinion là dessus vu que le projet est lancé,
Arrangez-vous pour que l’usine ouvre le plus vite possible pour ne pas qu’elle devienne désuète avant d’ouvrir.
Exigez qu’il y ait du développement pour être au faîte de l’évolution et tendance dans l’électrocution des véhicules.
Exigez que l’usine soit modifiable pour suivre le développement des nouvelles technologies.
Repensez aux subventions sur les ventes de véhicules électriques pour avantager ceux avec des batteries construites ici.
Faire pression sur les fabricants de voitures pour qu’ils offrent des voitures électriques vraiment abordables.
Et ne plus signer de contrats de vente d’électricité à rabais, des taux préférentiels pour attirer des investisseurs, avec des promesses d’électricité à profusion qu’on n’a plus.
 
Je t’en compte une vite de même avec les histoires d’environnement. Je vais essayer d’être bref dans mon affaire.

Notre société d’investissement aime bien la diversification. Faque on senligne sur un projet de culture de la canneberge phase 1 qui sera suivie d’une phase de congélation et transformation. On spot le meilleur terrain pour réaliser le projet un site adjacent à une tourbière déjà en opération donc un site où rien pousse à part de plantes sauvages et selon une étude privée payée de notre propre poche à part quelques grenouilles et couleuvres qui iront vivre à côté y a rien qui bogue. Je monte une société je l’incorpore et tout le tralala qui va avec ça et je lance le projet. Évidemment ça prend un certificat d’autorisation du ministère de l’environnement donc ils demandent une étude environnementale mais veulent pas celle que j’ai fait réaliser. Je me plie à leur exigence et j’enclenche tout ça. Il s’est passé 1 an avant que la dite étude soit réalisé et lorsque par manque de patience et par frustration personnelle j’ai calissé la hache dans le projet, il s’était passé encore une autre année pour que le ministère réponde à ma demande prétextant qu’une genre de plante rare existait et poussait vraisemblablement dans ce coins là. J’étais tellement en tabarnak que j’ai callé les médias à une conférence de presse pour leur expliquer qu’un projet de plusieurs millions venait de chier et que de plus ce projet là aurait créé 22 emplois dans une municipalité dévitalisée sur la Côte Nord.

J’arrête ça là. C’est une tranche de vie parmi d’autres histoires semblables que je subis chaque année avec ce ministère là qui en passant ne fonctionne qu’avec des échanges courriels les fonctionnaires n’étant qu’en présentiel les mardi de chaque semaine et ne prenant pas d’appels directs ils retournent les appels de temps à autre et toutes les demandes doivent être acheminées par le biais de leur site web.

Par contre les gens qui y travaillent sont très gentils et courtois. Mais bon c’est pas à coup de politesse et de courbettes qu’on réalise des projets et qu’on construit et génère de l’économie.
Ne vient pas investir en France, c'est pareil ...
 
Comme j ai mentionné sur une autre discussion, ma crainte c est que lorsqu il vont réussir à être en production, la technologie risque d être déjà dépassée...

Je ne suis pas anti électrique, ma conjointe a une Bolt et elle nous sert très bien selon nos besoins.

Par contre, j aurais aimé que les milliards consentie aille ailleurs...
Je redoute le même constat que toi "Barback", puisque la technologie des batteries rechargeables risque d'être désuète avant même la fin de la construction de cette méga-usine, car l'avenir seul pourra nous dire si l'investissement massif d'argent public en valait réellement la peine à long terme...
 
Dernière édition:
Ce soir aux infos Fitzgibon qui s'inquiète de la réputation du Québec qui pourrait être ternie vis-à-vis des investisseurs étrangers qui seraient intéressés à investir ici si ce projet devait être arrêté.
Si il est si inquiet, comment se fait-il qu'on a annoncé tout ça en grande pompe sans avoir vérifié au préalable la faisabilité ?
De l'improvisation... comme tout le reste.
 
Retour
Haut